Menu
Culture / Lecture

Avis lecture “Derrière la haine” de Barbara Abel

Pour le club lecture du mois d’Août j’ai jeté mon dévolu sur ce roman, un thriller psychologique qui avait beaucoup de critiques positives. Maintenant que la discussion du bookclub est terminée je peux vous dévoiler mon avis sur ce blog, le tout sans spoiler bien entendu !

Alors qu’est-ce que j’en ai pensé ?

“Derrière la haine” est une lecture addictive, difficile de le nier. Les chapitres sont courts, l’écriture de Barbara Abel est fluide, c’est presque impossible de poser le roman est de ne pas le lire d’une traite.

Ce n’est pourtant pas un thriller classique, il n’y a pas d’enquêtes policières en parallèle, aucun flic ne fait partie des personnages principaux. C’est pour ça que je place ce roman dans la catégorie Thriller psychologique, toute l’intrigue se passe entre deux familles.

La narration est assez particulière, très passive, on suit les évènements comme ils nous sont présentés par l’auteure. Un peu comme si on assistait à la scène, sans être vus par les personnages. Il n’y a pas d’énorme suspens dans ce roman. Bien entendu on a envie de connaître la vérité sur certains points de l’intrigue, mais on se laisse vraiment porter par les évènements.

Je n’ai par contre eu aucune sympathie pour les personnages de l’histoire, et d’ailleurs toutes les personnes du bookclub étaient comme moi. Aucune attache, aucune sympathie que ce soit pour Tiphaine, Sylvain, Laetitia ou David. Ils ne sont pas attachants et tous un peu “bizarres” et difficile à cerner.

Une scène du roman est particulièrement bien écrite et assez difficile à lire. Elle nous plonge dans une atmosphère glaçante. Un sentiment de malaise nous accompagne pendant tout le roman, après ce passage.

“Derrière la haine” est un roman tragique, certains passages peuvent sembler invraisemblables (notamment la fin), mais pendant la lecture on doute quand même. On imagine des choses, on se dit que non et finalement on s’apperçoit qu’on avait raison. C’est un point noir de cette lecture : il n’y a finalement pas de grosses surprises…

En conclusion, ce fut une bonne lecture. Il y a une suite mais après avoir lu le résumé je ne pense pas la lire, elle me semble très répétitive de ce premier roman et non nécessaire.

Résumé

Ce qui sépare l’amitié de la haine ? Parfois, une simple haie de jardin…
D’un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l’autre, il y a Laetitia et David.
Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge.
Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côte à côte dans une harmonie parfaite.
Jusqu’au jour du drame.
Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s’appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine… 

About Author

Moi c'est Elodie. Je vis en Californie depuis plus de 7 ans maintenant. Sur ce blog je vais vous parler : voyage, photographie, séries, recettes, lecture... et j'en passe !

2 Comments

  • Carine
    11 septembre 2020 at 10:50

    Merci Elodie d’écrire à nouveau des articles – c’est avec plaisir que je visite le blog régulièrement. De jolies photos des articles intéressants des thèmes divers c’est top…… une nouvelle petite vidéo sur ta chaine youtube serait vraiment sympa…. Merci de partager ton quotidien et de nous envoyer un peu de ciel bleu californien en ces temps quelques peu difficiles. Cela fait un bien fou…. bonne continuation à tous les 3…..

    Reply
    • Elodie Who
      11 septembre 2020 at 22:15

      À vrai dire le ciel n’est pas très bleu ces derniers temps, nous sommes envahis par les fumées des feux à seulement quelques km de chez nous. D’où cette absence de Youtube en + de la préparation de notre déménagement ! Merci pour ton message 😉

      Reply

Leave a Reply