Menu
USA

Est-ce que la pandémie a affecté notre vision des Etats-Unis ?

C’est une question qu’on me pose relativement souvent depuis Mars dernier. En plus de 5 mois de confinement j’ai eu le temps de me poser cette question, d’y réfléchir, d’y apporter des réponses, de me dire que finalement non, et puis si en fait. Aujourd’hui je pense avoir enfin une vraie réponse à cette question. Tout du moins une réponse de notre point de vue. Enfin du mien.

Ne nous mentons pas, tout le monde souffre de cette crise sanitaire, mais nous n’avons pas été tous impacté de la même manière. C’est un fait.

Les pertes d’emplois aux Etats-Unis

Ici énormément de personnes ont littéralement perdu leurs jobs, du jour au lendemain. Beaucoup restent sans emploi, encore 5 mois après. Certains ont retrouvé des jobs d’appoints : Uber, livraisons de courses,…

D’autres personnes sont forcées de retourner sur leurs lieux de travails la peur au ventre, car parfois le télétravail est impossible. Par exemple quand on travaille dans un supermarché, à l’hôpital, usps (la poste ici), et j’en passe.

D’autres comme nous, ne sont pas impactés de ce point de vue. Mon mari, étant chercheur, à la chance de pouvoir travailler de notre appartement. Certes certaines manipulations, certains projets sont repoussés ou même tombent à l’eau, mais pour le moment ce n’est pas plus gênant que ça. Après nul doute que cette crise va énormément impacter la recherche dans le futur : les petits labo qui viennent d’ouvrir se retrouvent dans des situations compliqués. Certains chercheurs vont se retrouver sans visas suite aux déclaration du cher Président… Bref.

On est tout impacté, mais différemment.

Est-ce que ma vision des Etats-Unis a changé ?

Alors en ce qui concerne la question “Est-ce que cette pandémie a changé ma vision des Etats-Unis?” : oui (et ce n’est que mon avis personnel)

Je ne dis pas que j’idéalisais les Etats-Unis avant. Les défauts de ce pays je les connaissais : énormément d’inégalités. Je savais que la santé était un gros point noir et que la sécurité de l’emploi ici ils ne connaissent pas. Et cette pandémie n’aura fait que renforcer tout ces points négatifs de la vie aux US.

Mais je dois dire que ce qui m’a énormément déçue, c’est la réaction de nombreux Américains.

Entre ceux qui pensent que le virus est un complot des Démocrates pour ne pas que Trump se fasse réélire, ceux qui pensent que c’est la Chine et Bill Gates qui ont inventé ce virus pour nous implanter des puces au moment du vaccin, ceux qui pensent que c’est un simple petit rhume, ceux qui font des soirées sans ce soucier de rien, ceux qui disent que les masques les intoxiquent au monoxide de carbone, ceux qui pensent que mettre un masque c’est un choix et que c’est liberticide.

Bref, vous avez compris l’idée…

Moi bêtement je voyais les Américains patriotes. Je pensais sincèrement qu’ils feraient donc tout pour éviter d’empirer les choses dans leur pays. Que l’égoïsme n’aurait pas sa place.

J’ai été tellement naïve.

Donc oui sur ce point, ma vision sur les Etats-Unis, sur les Américains (pas tous) a énormément changé. Sur les autres points négatifs cités précédemment cela n’a fait que renforcer mon avis.

Par curiosité j’ai récemment posé la question sur Instagram, histoire d’avoir des points de vues différents du mien. Plusieurs expat aux Etats-Unis m’ont répondu. Elles ont accepté que je partage leurs réponses avec vous. Ce que je vais faire, de façon anonyme ou pas, pour clôturer cet article.

Les témoignages d’autres expat aux Etats-Unis :


“Cela m’a ouvert les yeux quant au système capitaliste et particulièrement ses défaut quand je ne voyais que les qualités. Et vice versa quant au socialisme belge. On a quand même réfléchi au fait de payer $3000 de loyer pour rester à l’intérieur plutôt que d’être en Belgique dans notre maison.. Mais au final on a réussi à trouver des moyens de profiter de notre vie ici différemment. Et la conclusion c’est qu’on continue donc notre procédure de visa pour rester plus longtemps”

Celine @julesetelliot

“On me l’a demandé plusieurs fois aussi. Personnellement ça ne change pas nos plans, car nous ne sommes plus impactés au niveau des visas (nous avons la green card) et par chance mon mari n’a pas été touché au niveau du travail. Pour la vision des USA, ça ne change pas grand chose non plus. Je n’idéalise pas le pays, ni avant, ni maintenant. Les c*** restent les mêmes, les points négatifs également, les points positifs aussi…”

– Fanny @fannyfrenchfamily

“Non pas pour moi, je vis ici depuis 20 ans et je ne me vois pas vivre ailleurs. Cependant le virus n’a pas trop changé ma vie, mis à part que je vois moins d’amis, le reste est relativement similaire. Si je perdais mon travail ou que je devais être gravement malade là je rentrerai en France probablement temporairement. Après il faut voir comment les choses vont progresser, situation économique, élection présidentielle, vaccin ou pas. Si dans un an on est toujours au même point et qu’on a réélu Trump, je commencerai à regarder vers une autre destination, un autre projet de vie”

@byaltadena

“Ah oui ça a beaucoup changé ma vision et surtout confirmé les côtés négatifs de ce qu’on voyait déjà. Cela va devenir de plus en plus compliqué avec les visas donc pour nous on ne pense pas rester aussi longtemps que prévu. La pandémie et vivre le covid à NY nous a aussi donné envie de nous rapprocher de nos familles en France”

– Laura

“On m’a posé beaucoup de fois la question aussi. On m’a même demandé si du coup j’envisageais de repartir en France. Alors pour le coup, repartir non, pour beaucoup trop de raisons. Par contre si on continue à être bloqué comme ça, cela pose question sur la possibilité d’aller travailler ailleurs (perso j’irai bien sur une île ^^)”

– Elena

“Totalement !! Moi maintenant j’ai du mal à me projeter dans une société égoïste… Je savais que c’était une société individuelle, mais la pandémie a vraiment révélé des comportements et des valeurs auxquelles je ne pourrais jamais adhérer…”

“Moi oui à fond. On a décidé de commencer à prévoir le retour”

– Anne-Fleur @afinboston

“Pour nous ça n’a pas du tout changé notre vision des USA. On se sent toujours bien ici et on souhaite toujours rester !”

– Ludivine

“Pour moi, ça n’a pas changé ma vision des USA mais ça a été frustrant d’un point de vue famille (qui devait rendre visite et ne peut pas à cause du covid, et dieu sait qu’on attend des retrouvailles toujours avec impatience). Cela va avoir un impact conséquent sur ma vie professionnelle par contre, je suis manager dans un ciné, et comme tu le sais ils sont toujours fermés… J’ai un nouveau job, je continuerai le ciné les weekend seulement. Donc pas mal de changements à venir. Pour le visa, heureusement qu’on est déjà en processus de carte verte, parce que la situation est inquiétante pour certains”

– Aurore @auroreamiami

“On en a déjà parlé… nous on est plutôt dans la déception évidemment… et niveau travail bien sûr que si j’ai une opportunité qui se présente en Europe (et qui se vaut avec une opportunité ici…) je rentrerai plus proche de la France”

– Samy

“Moi ça a juste confirmé ce que je pensais… que les Américains se trouvaient intouchables et qu’ils pensaient que les trucs affreux n’arrivaient qu’aux autre pays. Qu’ils se pensaient protégés. Niveau travail je vais en profiter pour demander à bosser plus de la maison et pourquoi pas rentrer plus en France tout en bossant de la maison”

– Julie @frenchspark

“Oh si beaucoup de choses ! J’ai démissionné de mon travail, car mes patrons sont devenus bizarre avec le covid. Ils m’ont fait comprendre que je ne pouvais pas être maman et avoir un poste à haute responsabilité. Et du coup, je me lance dans un projet qui me tient à coeur avec mon mari, et ce projet aurait dû voir le jour seulement dans quelques années”

“Oui carrément, cette pandémie a rendu l’accès aux visas / Green Card encore plus compliqué qu’avant. Voir qu’encore 40% de Américains voteraient pour Trump me fait vraiment réfléchir et essayer de comprendre pourquoi ? Le fait de ne pas pouvoir remettre les enfants à l’école à cause de la mauvaise gestion de la crise sanitaire est dure à gérer. Par contre, j’ai trouvé un univers de travail et des collègues incroyables ce qui me donne envie de rester”

– Fanny

“Pour moi ça ne change rien. Même si le pays est plus touché que la France, j’ai bon espoir pour que la situation redevienne “normale” a peu près en même temps dans les deux pays. Un point positif , ça a mis en lumière l’incompétence du président à gérer une situation de crise (pour ceux qui avaient besoin d’une mise en lumière on va dire). Côté travail et perso, d’après les conversations que j’ai avec les gens en France, la situation a l’air très similaire”

“Oh oui oui ! Les US ont perdu de leur pouvoir, on est ridicule sur l’échelle mondiale. Broken system”

– Cindy

“Pour ma part au niveau vision des Etats-Unis j’ai été surprise des aides mises en place, on est d’accord c’est le minimum et complètement normal mais je m’attendais à ce que les gens soient laissés complètement dans la merde. Par rapport aux gens, comme d’habitude il y a des c*** partout, mais on sent bien qu’ici le niveau de connerie est particulièrement maîtrisé !!! Le covid n’a pas vraiment changé nos plans même si ça a engendré des grosses angoisses pour moi par rapport à ma famille et du fait de ne pas pouvoir les voir (ça fait déjà 1 an et 1 an 1/2 pour certains). Niveau travail, mon copain n’a jamais autant bossé, ça nous permet même de déménager dans un appart plus grand et moi ça m’a poussé à me lancer dans différents projets. Donc sur ce point c’est plutôt positif”

– Lily @lily.10feetintheair

“À part que ça fasse pitié qu’on soit le pire pays au niveau management de la pandémie, non, ça n’a pas changé ma vision des US. Et j’ai encore plus hâte que quelqu’un vienne sauver la maison blanche de ce clown.”

“On ne vit pas aux US mais au Canada depuis 7ans et oui le covid nous fait réfléchir sur un retour en France pour se rapprocher de la famille car on pense qu’on ne pourra plus voyager comme avant ou alors ce sera extrêmement cher”

– Audrey

“Oui et non on va dire que ça nous a confirmé d’avantage qu’on ne peut pas rester ici à long terme ! Notre bébé est né en pleine pandémie (Avril) et depuis 4 mois il n’a vu que son papa et moi et ne connaît pas sa famille. C’est très dur d’être seuls et très dur pour nos familles de ne pas pouvoir voir le petit… On se rend compte que niveau opportunité job c’est bien mieux ici mais ça ne remplace pas la famille. Du coup on est très partagé”

– Alice @alice.roques

“Depuis 1 mois et demi nous nous déplaçons régulièrement puisque nous n’avons plus de chez nous. Cela nous a permis de nous rendre compte de l’extrême débilité de certains Américains, d’ouvrir les yeux sur le nombre de gens non éduqués dans ce pays et de changer nos priorités pour choisir où on s’installera : désormais, un Etats ou du moins une ville en accord avec nos idées politiques. Quand on vivait en Idaho, pendant 3 mois on était pratiquement les seuls à porter un masque et les gens faisaient exprès de se coller à nous et de tousser. Et on a pu ensuite, sur la route, se rendre compte du nombre de personnes qui ne comprennent rien à la situation. Nous on s’efforce de prendre des mesures pour pouvoir nous déplacer, avec évidemment la base : masques en toutes circonstances et distanciation lorsque l’on croise des gens, ce qui semble simple à faire et pourtant… Dans certaines zones géographiques comme par exemple l’Idaho, South Dakota etc il y a des grands rassemblements de gens, sans masques, sans aucun effort…”

– Laura @__letsgetlost__

“Alors de mon côté je trouve que cette pandémie met en exergue tous les mauvais côtés des USA qui m’ont déjà donné envie de partir plus d’une fois et envie de ne pas élever mes filles dans ce pays, covid ou non… Inegalités sociales, la santé, Trump… Franchement si il repasse ça pourrait réellement nous faire partir… Pour résumer, cette pandémie ne fait pas changer nos plans mais ces côtés négatifs sont de plus en plus difficiles à ignorer”

– Vanessa

“Oui, cela a changé notre perception sur l’avenir… tout dépendra des élections, si nous reprenons 4 ans de Trump, on considèrera probablement un retour en France, malgré notre statut de résidents permanents. On mettrait les choses en balance dans un tel cas. Espérons ne pas avoir à réfléchir une telle possibilité”

– Amélie

“Je me rends de plus en plus compte de la chance qu’on a en France depuis que je vis aux USA, santé, éducation, chômage… Pour moi, le modèle économique Américain est basé sur l’individualisme et cette pandémie ne fait qu’augmenter les inégalités déjà présentes. En France, on se plaint toujours des impôts, des taxes blablabla mais quand on a besoin d’être hospitalisé, de garder nos enfants, qu’on se retrouve au chômage on est bien content d’avoir cotisé. Il y a du bon et du mauvais partout mais en temps de crise je préfère dépendre du régime français”

– Charlotte @cha_brioche

“C’était mon rêve de revenir vivre aux Etats-Unis, cette année j’ai trouvé le job et commencé les démarches pour le visa… Qui ont été stoppées net par la proclamation de Trump. Finalement j’ai obtenu un national interest exception donc je peux venir. Cela a été un véritable ascenseur émotionnel et je débarque le 19 Août ! Et même si je suis très heureuse d’avoir enfin réalisé mon “rêve” je me demande aussi un peu dans quoi je mets les pieds. Ce que je n’avais pas du tout eu la première fois”

– Lise @lisehml

“Oui tout à fait ! Dans mes plans, nous devions rester encore 2 ans. Aujourd’hui, je me projette plus à 1 an voire 6 mois si l’école ne reprend toujours pas. Je suis très déçue de voir et subir la “non gestion” de cette crise par le pays. Même si j’habite dans un Etat où le Gouverneur est plus réactif que Trump, je trouve que beaucoup de choses, comme le confinement/le port du masque auraient dû être mis en place plus sérieusement”

(J’ai posé cette question sur Instagram le 8 Août – j’ai un peu tardé à partager les réponses. J’espère que le sujet vous aura intéressé et surtout n’hésitez pas à réagir en commentaires c’est toujours intéressant d’échanger)

À très vite !

About Author

Moi c'est Elodie. Je vis en Californie depuis plus de 7 ans maintenant. Sur ce blog je vais vous parler : voyage, photographie, séries, recettes, lecture... et j'en passe !

27 Comments

  • […] son blog un article fort intéressant que je vous invite à lire, avec cette grande question du « Est-ce que la pandémie a affecté notre vision des Etats-Unis ? […]

    Reply
  • Alain Adamski
    1 septembre 2020 at 00:03

    Bonjour Elodie, j’ai failli devenir américain quand j’était enfant, c’était le de l’époque, mais les choses ont bien changées.
    Pour moi les USA sont très égoïstes et à part leur avance technologique rien ne me fait rêver désormais…
    Ce n’est qu’un avis et que tous ces témoignages ne vous empêchent pas de vivre heureux tous les trois.

    Reply
    • Elodie Who
      1 septembre 2020 at 08:56

      Bonjour, oui chaque expérience est différente au final. Les US ont des points positifs et d’autre négatifs… comme un peu partout. Après il suffit de peser lequel l’emporte sur l’autre…

      Reply
  • heycora
    31 août 2020 at 19:05

    Très bon article. Le covid a permis de voir différemment pas que les États-Unis mais tous les pays dans une certaine mesure. Je vis au Québec et même si je suis plutôt satisfaite de la gestion de la pandémie ici, tout n’a pas été rose non plus, et on retrouve aussi des protestations anti-masque. En tant qu’optimiste je me dis que ce qui s’est passé cette année poussera peut-être suffisamment de personnes à la réflexion et à ouvrir la voie d’un changement positif.

    Reply
    • Elodie Who
      31 août 2020 at 22:55

      Pessimiste que je suis, je ne trouve pas que cela entraîne du changement dans les mentalités. Helas… j’avais espoir. On verra par la suite !

      Reply
  • Marie Loiseau
    30 août 2020 at 19:53

    Très intéressant comme article, nous sommes dans l’Indiana et cette état est très républicain les personnes respecte tout de même enfin dans notre ville le porte du masque. Pas l’envie de rentrer en France , mais nous faisons attention à nos dépenses car nous dépendons du sport universitaire… et nos enfants ne retournerons pas à l école avant le mois de janvier c un choix personnel car nous avions l option.

    Reply
    • Elodie Who
      30 août 2020 at 20:42

      Ici la Californie c’est pourtant democrate mais sur la côte… c’est du grand n’importe quoi et c’est désolant. Je comprends pour l’école. Mon fils est en preschool et nous avons aussi fait le choix de ne pas le mettre, car je peux le garder.

      Reply
  • Charlène
    30 août 2020 at 19:00

    Très intéressant de lire tous ces avis, divers et variés sur la question. Ici depuis janvier seulement, un bébé né en mai, cette crise sanitaire nous la vivons de manière particulière mais ne la subissons pas. Ici, à Chicago, nous les trouvons très respectueux sur le port du masque, la distanciation sociale… comme quoi, les US sont grands et peuvent être bien différents selon là où nous sommes. Nous ne la « subissons » pas parce que nous n’aurions pas fait davantage de choses avec un nourrisson. En revanche, ne pas pouvoir rentrer en France pour présenter bébé à nos familles/amis pèse un peu. Le plus difficile étant de ne pas savoir quand cela sera possible. Et puis bon, on guette aussi les élections présidentielles !

    Reply
    • Elodie Who
      30 août 2020 at 20:40

      Oui c’est vrai qu’on voit les choses différemment selon l’Etat et même la ville. Mais aussi selon si on a des enfants ou non, et selon l’âge des enfants aussi je pense. Ici ça me fait mal au coeur qu’il ne voit plus d’enfants de son âge… mais bon… pas le choix.
      Merci pour ton message !

      Reply
  • Cess
    30 août 2020 at 18:45

    Super intéressant ton article et les participations (ainsi que les commentaires).
    Si je peux me permettre de donner mon avis : moi ça n’a pas changé ma vision, y’a des c*** partout, le Président est plus naze que jamais, mais ici ça a été bien géré (Bay Area) même limite trop stricte pour moi 😅 mais c’est bien respecté.
    Pour un retour en France plus tôt que prévu c’est pas du tout d’actualité chez nous, nous avons la Green 🙏 et le boulot de mon mari n’est pas menacé. Par contre c’est la première fois en bientôt 6 ans que je souffre cruellement de ne pas voir ma famille, surtout à cause de l’aspect “indéterminé” de la chose.
    Ça fait du bien de relire un blog, merci pour cet article 😘.

    Reply
    • Elodie Who
      30 août 2020 at 20:38

      Merci beaucoup ! Oui il y a des c*** partout c’est clair mais je pensais qu’ils seraient plus « disciplinés » surtout ici en Californie qui est plutôt démocrate… et en fait sur la côte c’est l’horreur. On n’envisage pas la France non plus, car je ne m’y vois plus y vivre. Mais oui l’aspect indéterminé de quand on pourra revoir la famille c’est limite anxiogène quand on y pense trop… espérons que tout se tasse d’ici 2021…
      Merci pour ton message 😉

      Reply
  • EmilieTam
    30 août 2020 at 10:56

    Très intéressant à lire ces retours. J’imagine la colère vis à vis du président et des abrutis qui semblent quand même très nombreux.
    Nous sommes au Québec et quand je compare la situation avec la France ou les US je me dis qu’on est plutôt au bon endroit. Bon a aussi notre lot d’abrutis et le gouvernement est un peu perdu. Mais globalement c’est moins pire il me semble. En revanche le manque de la famille est de plus en plus douloureux et ne pas savoir quand on va se revoir est difficile. Je crois aussi que ce sera encore dans l’avenir compliqué et cher de voyager, alors ça donne des doutes…

    Reply
    • Elodie Who
      30 août 2020 at 11:59

      Oui l’éloignement est plus compliqué à gérer maintenant qu’on ne sait pas quand on verra la famille. Pour les prix j’avais espoir que ça diminue, dans le sens où les compagnies vont devoir attirer pour que les gens voyagent vu la situation économique de la population, mais peut-être que je suis encore une fois naïve. On verra…

      Reply
  • Aurore
    30 août 2020 at 09:53

    J’attendais vraiment cet article, avoir un avis plus global venant d’expatriés répartis un peu partout aux Etats-Unis est très intéressant.
    Disons que la situation est unique, et je ne veux pas généraliser mon avis, mais j’ai l’impression qu’à rester plus souvent coincés chez nous on a tendance aussi à trainer un peu plus sur les réseaux sociaux. On a donc tendance à voir le pire : beaucoup de “déni du COVID”, rébellion contre les masques et autre. Ça nous laisse une vision un peu triste.
    Mais en sortant un peu, en reprenant la routine quotidienne, puisque le travail reprend aussi, je ne vois pas le chaos décrit par les médias dans la réalité, je vois du bon sens et du respect, par un bon 95% des gens. Evidemment, les USA sont immenses, donc je ne parle pas pour la globalité, j’aurais peut être une vision différente dans un autre Etat.
    La santé est chère aux Etats-Unis, je pense que ça motive les gens à faire encore plus attention, juste au cas où.

    En espérant que cette année 2020 se termine vite malgré tout, et surtout en espérant que 2021 apporte une solution au Covid.

    Reply
    • Elodie Who
      30 août 2020 at 10:54

      Oui vraiment je pense que ça dépend vraiment des lieux. Je vais aussi parler de là où je vis. Sur Pasadena les règles sanitaires sont respectées dans 90% bien que je constate un relâchement depuis quelques jours car les chiffres s’améliorent. Mais dès qu’on va sur la côte, dans les villes telles que Newport Beach et compagnie les règles sont respectées par 10-20% maximum dans les rues. Et ça c’est désolant…

      Reply
  • Isa
    30 août 2020 at 02:39

    Réponses intéressantes. En France la seconde vague tant redoutée est arrivée, et nous avons les mêmes abrutis que partout ailleurs. Je ne sais pas bien quoi penser de tout ça… Je vois moins mes amis, je ne prends plus les transports en commun, je ne vais plus à Lyon (bon, de ce point de vue, j’avais pas mal réduit ces dernières années n’aimant plus vraiment faire les magasins et ayant réduit mes séances ciné pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la pandémie). J’ai la chance d’habiter un gros village non loin de la campagne, maintenant que les températures caniculaires ne sont plus d’actualité, on va pouvoir prendre l’air. Si on ne peut plus voyager, et bien on fera des travaux dans notre appart qui en a bien besoin. On avons un toit, du confort, Internet, plein de films, musiques et de livres, nous pouvons aller nous promener et nous gardons contacts avec nos proches. N’est-ce pas cela le bonheur ?

    Reply
    • Elodie Who
      30 août 2020 at 08:18

      Oui le bonheur si on veut. Mais si mon fils pouvait voir d’autres enfants ce serait pas mal aussi… oui en France il y a des cons mais j’avoue que ça m’étonne pas car nous français aimons bien râler et chouiner et nous révolter… ici je les pensais différents

      Reply
      • Isa
        30 août 2020 at 09:09

        Je suis évidemment d’accord pour ton fils. Et c’est aussi difficile pour les personnes isolées., âgées ou pas. Mon message avait surtout pour but d’essayer de me recentrer sur l’essentiel (et c’est difficile en ce moment), je ne te juge pas, ni toi ni personne. En France les plaintes permanentes c’est déjà difficile au quotidien et là évidemment c’est pire. J’ai l’impression d’être entourée de bêtise crasse (je travaille dans la grande distribution et ma fois c’est difficile pour faire court…). Parfois j’ai juste envie de hurler. Je ne suis pas certaine que les USA, la France et tant d’autres pays dans le monde soient si différents les uns des autres actuellement. On est face à quelque chose de nouveau (en tout cas nos générations) et les gens ne savent pas gérer. Ils ont peur pour certains et ils font n’importe quoi. D’autres se sentent au-dessus du lot et intouchables et font aussi n’importe quoi. On a je pense passé un cap, on n’a plus à faire à des râleurs mais à des abrutis égoïstes à qui internet a donné une tribune. J’ai vu hier des images de manif anti-masques en Allemagne. Aucun pays ne fait exception malheureusement. et en ce sens, les américains ne sont pas différents.

        Reply
        • Elodie Who
          30 août 2020 at 09:35

          Oui oui t’inquiète j’avais bien compris, mon message a peut-être été mal interprété c’est le problème par écrit parfois… oui il y a des gens stupides partout… hélas ! Mais tu as raison de te concentrer sur le positif. C’est d’ailleurs ce que j’essaye de faire en ce moment !

          Reply
  • Marina
    29 août 2020 at 22:04

    Ça n’a pas vraiment changé ma vision car la situation dans laquelle je suis actuellement (sans emploi, licenciée à cause de covid, avec un chômage au lance pierre, et à un mois de perdre ma couverture sociale en or massif), je savais que c’était possible. Que rien n’est permanent et que le droit du travail n’est pas ce qu’il est en Europe. Ensuite, entre le savoir et le vivre, c’est quand même différent… Après j’ai découvert qu’il y a des avantages sociaux pour aider dans ces situations, et heureusement qu’il y avait l’aide financière que le gouvernement a apporté en mars/avril, autant aux particuliers qu’aux entreprises.
    Le comportement des gens par contre a été décevant, je suis d’accord.

    Reply
    • Elodie Who
      29 août 2020 at 22:15

      Je suis désolée pour ta perte d’emploi, effectivement c’est quelque chose qu’on sait, mais on réalise vraiment la chose quand on la vit… Les aides financières ont aidé beaucoup de personnes effectivement, mais j’imagine que sur le long terme il n’y aura plus grand chose. J’espère que tu retrouvera vite quelque chose.
      (On est bien d’accord sur le comportement des gens…)

      Reply
  • Virginie
    29 août 2020 at 20:51

    Très intéressants tous ces retours.
    C’est vrai que cette situation n’est pas simple.
    On est tous impactés sur un point ou un autre.
    Personnellement, nous avons envie de pousser notre aventure américaine le plus loin possible.
    Aujourd’hui, ce qui est le plus compliqué pour nous c’est le fait de ne pas savoir quand on pourra revoir notre famille. Ça commence à faire long …

    Reply
    • Elodie Who
      29 août 2020 at 21:17

      Oui c’est déjà difficile parfois en temps normal d’être loin, mais au moins on peut se dire, on est à seulement 11h d’avion, s’il y a un problème hop direction la France. Là c’est tout de suite plus compliqué…

      Reply
  • Caroline
    29 août 2020 at 20:39

    Interessant de voir toutes ces reponses. Nous avons eu la chance de ne pas avoir perdu nos emplois (juste une réduction de salaire pour mon mari) et mon employeur a ete super compréhensif avec mes horaires aménagés pour m’occuper de notre fille (heureusement parce que celui de mon mari ne l’est pas du tout). Ca n’a pas vraiment changé notre vision des USA (y a bcp de choses qui m’énervent ici) mais ca n’a pas changé notre envie de rester ici. Ca nous a un peu remis les pieds sur terre. On pensait que nos visas et green card en cours serait des formalités et ce n’est plus le cas maintenant. Donc on vit un peu les prochains 9 mois pas sereinement mais c’est hors de notre controle. Que sera sera

    Reply
    • Elodie Who
      29 août 2020 at 20:45

      Oui c’est vrai qu’un des plus gros problème pour les expatriés c’est clairement les visas… l’avenir est devenu tellement incertain. On ne sait même plus quelles demandes de visas sont encore autorisées, le flou total. J’imagine que tout changera (enfin j’espère) si le président change…

      Reply
    • Virginie
      29 août 2020 at 20:54

      Nous aussi green card en cours et comme vous on commence à penser à la date de fin (avec de plus en plus de stress car rien n’avance…). On a vraiment hâte de recevoir cette fameuse GC qui nous permettrait de pouvoir poursuivre notre aventure ici.
      Croisons les doigts 🤞🏻

      Reply
      • Elodie Who
        29 août 2020 at 21:18

        J’espère pour vous deux que ces histoires de visas/GC vont se débloquer !

        Reply

Leave a Reply